vivre au Mexique : Conseil avant de partir s’y installer

Depuis plusieurs semaines, nous recevons des tonnes de messages à ce propos. La question qui revient c’est ; « J’aimerais vivre au Mexique moi aussi, comment on fait ? » Pascal et moi on tente d’en parler de façon régulière. Que ce soit par l’entremise de nos vidéos Youtube, nos posts Facebook ou Instagram afin de toucher le plus de gens intéressés à cette démarche. De plus, dans nos histoires éphémères, communément appelées stories, sur Facebook et Instagram, on partage de notre quotidien ici au Mexique. Voici l’article avec les infos concernant nos démarche pour vivre et s’expatrier au Mexique

Il devient plus difficile pour moi, Vicky, de répondre à chacun des messages que je reçois en messagerie privée ou par courriel à tous les jours. J’ai trouvé judicieux de regrouper certaines informations, concernant ce sujet, qui revient régulièrement dans ma messagerie. Du moins, une bonne partie des informations car évidemment ce ne sont que de grandes lignes.

À notre grand bonheur, vous êtes plusieurs centaines, voir milliers de personnes à nous avoir découvert cette année. En résumé, notre histoire remonte à 2018, où nous avons décidé de tout quitter pour voyager. (D’ailleurs avez-vous vu notre récit de voyageurs au cinéma en 2019-2020 ? Si la réponse est non, vous pouvez toujours le visionner en location au coût de 7,99$. CLIQUER ICI pour le film. ) Notre parcours autour du monde, dans les dernières années, nous a permis d’acquérir toutes sortes d’expériences diverses. Nous avons le plaisir de les partager depuis avec plus de 15000 personnes au total. Bien que notre vie semble rêvé, et je ne vais pas vous contredire non plus, ce mode de vie n’est pas fait pour tout le monde. Pourquoi je vous dis ça? Je m’explique en 4 points sur le côté moins glamour de s’installer à long terme au Mexique, notamment…

T’installer au Mexique est-ce pour toi ?

Voici seulement quelques pistes de réflexion
  • Il faut avoir une capacité d’adaptation immense. Le projet d’expatriation, même le mieux préparé, ne se déroule que très rarement comme on l’avait souhaité. Il faut être débrouillard, résilient et indulgent. Lâchez prise sur ce qu’on ne peut contrôler et se concentrer sur ce qu’on peut.
  • L’aspect financier est aussi une préoccupation importante. À moins d’avoir un compte en banque illimité ou d’avoir gagné à la loterie ( là vous pourrez dire à cette personne qu’elle est chanceuse et seulement si elle a gagnée car sinon elle a travaillée pour se créer son mode de vie) , il faudra apprendre à gérer ses finances, vivre simplement et parfois vivre sur ses économies. Que tu sois à la retraite, travailleur autonome ou en sabbatique, l’argent ne tombe pas du ciel. Nous avons des économies de côtés et nous travaillons également à notre compte. Nous avons constaté, depuis 2020, que les occasions d’emplois en télétravail sont de plus en plus disponibles et que les entreprises sont maintenant ouvertes à offrir cette possibilité. ( Il est possible de faire des échanges de service tout en étant logé et nourri, mais ce n’est pas l’objectif de l’article ni notre mode de vie).
  • Acceptez que les choses ne soient pas comme tu les connais dans ton propre pays.  Pour débuter, il faut respecter les traditions et les cultures, les mœurs et les coutumes et ne pas chercher à les changer. Parfois, ça nous brasse dans nos valeurs, mais décider de vivre à l’étranger c’est d’accepter les différences. On ne devrait pas choisir un pays seulement pour profiter du faible coût de la vie et des belles plages. Même si c’est un critère justifiable. Go, essaye de t’intégrer dans la vie de quartier un peu, tu auras de belles surprises !
  • Il y a des moments où tu te sentiras probablement seul.e.  Alors, si tu es le genre de personne à vivre en communauté, proche de ta famille, de tes ami.es et de ton quartier, il se peut que la vie d’expat ne soit pas toujours évidente pour toi. Tu devrais prendre le temps de te développer un réseau qui vit la même situation que toi. Ils seront possiblement ta nouvelle famille.  Tu connais ce proverbe: loin des yeux loin du cœur ? Il est probable que tu l’expérimente avec tes amis.es, membres de ta famille rapprochée ou élargie. Certaines relations à distance fonctionnent plutôt bien, il suffit de les entretenir. Acceptez que les points de vue et les sujets de conversation changent également! Certaines priorités et réalités ne sont plus les mêmes pour tout le monde et c’est correct.

Un mode de vie: Expat au Mexique

C’est souvent des points qu’y en ressort le plus dans ce mode de vie. C’est le côté moins glamour de l’expatriation. On évite de parler ou de partager cet envers de la médaille, je ne sais pas pourquoi dans le fond. C’est une réalité que plusieurs expatriés vivent. On ne cherche pas à s’en cacher mais en ce moment on préfère se concentrer sur le positif autant que possible. Cette vie, que plusieurs rêvent et n’osent pas, est souvent une source d’envie et d’incompréhension d’autant plus avec la situation actuelle. On se garde alors un petit jardin secret et une petite réserve. Du moment où vous acceptez cet envers de la médaille, vivre à l’étranger c’est une expérience d’une richesse incommensurable. Le reste, s’accepte avec plus de légèreté par la suite.

Un coucher de soleil sur la plage avec notre chihuahua Mlle Charlotte.

Maintenant qu’on a partagé certaines grandes lignes de ce mode de vie, et que tu ne te laisses pas décourager, ce sera à ton tour de faire ta propre expérience.  Il n’y a pas une personne ou un voyage qui s’équivalent. J’ai écrit à titre personnel, et j’ai compiler les dires échangés avec d’autres expatriés ou globe-trotteurs rencontrés au fils du temps dans les dernières années. Envie de passer à l’étape des démarche pour vivre et s’expatrier au Mexique après ça ?

Démarche pour vivre et s’expatrier au Mexique

Alors maintenant je t’explique les procédures et démarches pour venir vivre ou t’expatrier au Mexique. Pas pour voyager. Pour faire ta demande de résidence avec un visa temporaire pour vivre au Mexique il n’y a pas de formule secrète. C’est pour cette raison que tu lis l’article. J’aimerais me permettre un commentaire très personnel juste avant. Lorsque tu débuteras des démarches aussi importantes que celle-ci, ne te fie pas qu’aux conseils proposés dans les différents groupes de voyageurs. Bien souvent ce sont de très bonnes pistes de partage concernant diverses expériences mais valider TOUJOURS avec les sites officiels. L’expérience de chacun est une indication, mais pas une certitude que dans ton cas tout se déroulera comme eux. On ne parle pas de choisir un bon resto là, vous comprenez.

Les procédures sont amenées à évoluer


La situation pandémique depuis mars 2020 ainsi que les années à venir, sera portée à évoluer régulièrement concernant les procédures d’entrée de chaque pays. Il faut rester à l’affût et être le seul responsable de sa démarche. Je dis ça, car je vois tellement de mauvaises informations circuler que parfois les yeux me saignent! Excusez mon intensité, mais on va s’dire les vraies choses! Une procédure d’expatriation n’est pas simple, si elle est faites dans les règles. Lire entre les lignes… oui il y a des tours de passe-droit partout. Prends le temps de bien faire tes démarches, tu auras l’esprit tranquille.

Voici comment demander un visa temporaire ou permanent ici pour le Mexique

En cliquant sur ce lien :

https://consulmex.sre.gob.mx/montreal/index.php/fr/visas-fr/370-je-veux-vivre-au-mexique-de-facon-temporaire-moins-de-4-ans-quel-visa-me-faut-il

Ce lien est la meilleure info que je peux te donner de consulter, c’est LA façon de faire. C‘est le site officiel du consulat Mexicain à Montréal. En consultant ce lien, il te suffira de valider quel type de visa te conviendra. Ensuite, prendre rendez-vous avec le bureau d’immigration du Mexique au Canada ou dans ton pays. Tu peux également, mais pas idéalement, commencer les procédures dans n’importe quels pays où tu te trouve en ce moment, autant que tu ne sois pas au Mexique. (* Certaines exceptions peuvent s’appliquer étant donnée la période de pandémie en ce moment*.) Je répète, la démarche la plus simple, c’est de cliquer sur le lien que je vous ai déposé plus haut.  J’aurais aimé faire plus mais c’est comme ça que les démarches doivent débuter.
Voici le lien de l’Ambassade Mexicaine en France, comme les conditions sont différentes :https://consulmex.sre.gob.mx/francia/index.php/fr/

Exigence d’entrée pour vivre ou s’expatrier

Chaque pays a ses propres exigences d’entrées. La bureaucratie est parfois plus laborieuse dans certaines contrées et selon la demande de visa. D’autres, notamment comme le Mexique, sont plus flexibles et ouverts aux étrangers pour accepter des visas de séjours temporaire. Tu n’as qu’à te rendre sur le site de l’ambassade du pays que tu aimerais t’expatrier. Toute les informations s’y trouvent. Vous pouvez prendre rendez-vous ou faire un appel si tu as certaines interrogations afin d’être mieux dirigé par un employé du bureau d’immigration.

Voici quelques liens que j’ai trouvés rapidement en tapant dans la barre de recherche sur Google: Ambassade de * le pays où tu souhaite t’expatrié * à * ville ou pays où tu réside*.

Voici quelques exemples:

Costa Rica: https://costaricaembassy.com/consulat/?lang=fr
Thaïlande : https://ottawa.thaiembassy.org/
Espagne: http://www.exteriores.gob.es/Consulados/MONTREAL/fr/InformacionParaExtranjeros/Paginas/VisadosDeLargaDuracion.aspx

C’est une démarche de s’expatrier au Mexique

Sache qu’une demande de visa pour un séjour temporaire cest une démarche en soi. On doit se déplacer, fournir des documents, payer des frais, faire des suivis, ect.  Ça peut paraître un gros casse-tête, mais c’est le prix à payer pour vivre l’expérience. Alors, ne te laisse pas freiner avant de commencer si c’est l’objectif que tu as en tête. Tu seras ravi de vivre cette expérience. Et qui ne rêve pas de changer nos hivers blancs à une plage de sable chaud toute l’année durant ?

Je ne veux pas vivre ni m’expatrier au Mexique

Si tu ne désire pas vivre au Mexique, et que la démarche pour un visa temporaire ne t’intéresse pas , sache qu’il est possible de séjourner 6 mois au Mexique sans visa. C’est une des raisons pourquoi de plus en plus de snowbirds choisissent le Mexique pour leur séjour au soleil au lieu de la Floride. Ce n’est pas le moment idéal cet année, inutile d’expliquer pourquoi. Mais garde cet article pour le futur ou celui-ci sur les 10 destinations sans visa.

Voici les informations dont tu pourrais avoir besoin pour ta recherche. De tous les pays visités dans les 3 dernières années, nos recherches ont toujours débuté sur le site officiel du gouvernement du Canada pour nous, voyage.qc.ca . Je dépose même le lien direct vers les infos concernant le Mexique : https://voyage.gc.ca/destinations/mexique

Photo prise dans la magnifique ville de Mérida en 2019 lors de notre premier voyage au Mexique.
Photo prise dans la magnifique ville de Mérida en 2019 lors de notre premier voyage au Mexique.

Ensuite, en ce qui concerne l’assurance, les biens à déménager, l’hébergement et un peu de tout au Mexique, je t’ invite à prendre quelques minutes pour visionner les vidéos que nous avons pris le temps de faire à ce sujet. Tu n’as qu’à cliquer sur les mots de couleurs oranges tout au long de l’article. Certaines des questions régulièrement posées y sont répondues et nous avons mis quelques pistes pour te guider.

Travail et argent quand on est expatrié au Mexique

Une autre question régulièrement posée concerne le travail. Notre expérience se limite à la nôtre. Pascal et moi sommes ce qu’on appelle des nomades numériques ou digital nomad en anglais. On travaille pour notre propre compte de partout dans le monde tant que nous pouvons le faire avec une bonne connexion internet. Pascal parle de son parcours de monteur vidéo notamment dans cet article que je t’invite à consulter, CLIQUE ICI. Pour ma part, je touche à tout ce qui est en lien avec la rédaction , la gestion de réseaux sociaux pour notre compte et pour diverses entreprises et pour certains médias. Nous n’avons pas d’expérience dans la recherche de travail dans le pays comme tel, car nous ne l’avons jamais expérimenté.

Parfois le bureau de travail est plus agréable que d'autre. Pascal travail avec cette vue sur l'île de Sulawesi en Indonésie. C'était en 2018.
Parfois le bureau de travail est plus agréable que d’autre. Pascal travail avec cette vue sur l’île de Sulawesi en Indonésie. C’était en 2018.

Suis-nous: on est le fun tsé

N’hésite pas à nous suivre sur nos pages de réseaux sociaux Facebook, Instagram et YouTube, car on y partage beaucoup d’informations. On parle au fur et à mesure et souvent en temps réel de notre expérience acquise et de notre quotidien.  

En terminant; notre expérience du Mexique

Je termine en disant que malgré les embûches, les pépins d’administration et la recherche un peu cahoteuse de nos hébergements ici au Mexique, je ne vais pas embarquer dans le sujet, mais en gros on doit avoir une excellente connexion internet. Par contre, nous sommes heureux de vivre cette expérience de semi-sédentaire ici au Mexique. Vous êtes plusieurs à planifier votre retraite au soleil, Pascal et moi on ne peut que vous comprendre. Alors voici les démarche pour vivre et s’expatrier au Mexique.

Le Mexique c’est un pays d’une grande beauté pourvu d’un riche patrimoine culturelle. Lorsqu’on s’ouvre aux gens, on découvre un peuple souriant et généreux. On goûte à une gastronomie variée qui remonte à l’époque préhispanique. Saviez-vous que la cuisine mexicaine était inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2010 ? C’est également une belle occasion d’apprendre l’espagnol, cette langue qui sonne romantique, vous trouvez pas ? Le Mexique ce n’est pas que les belles plages, c’est bien au-delà ça!

Je viens de terminer la lecture d’un livre sur le Mexique. Si vous êtes curieux d’en apprendre davantage je vous le suggère. Des sujets tels que : l’histoire, la culture, les bonnes pratiques et les croyances y sont abordés. Le titre: Comprendre le Mexique, un livre numérique par les Guides de Voyages Ulysse. C’est un bon départ pour s’intégrer dans un pays où l’on souhaite vivre et s’expatrier.

Bonne lecture et j’espère que cet article aura été utile. Hasta Pronto et bon début de démarche pour vivre au Mexique et s’expatrier au Mexique