Un bol d’air frais en Malaisie: Cameron Highlands avant Kuala Lumpur

C’est en direction de Cameron Highlands qu’on se dirige pour aller se prendre un grand bol d’air frais après avoir passés 14 jours dans la ville de Malacca. Il faut dire qu’avec des températures de plus de 35 degrés Celsius, sans compter le facteur d’humidité, ça n’allait pas nous faire de tort d’avoir de l’air pur pour remplir nos « tit » poumons !

C’est en partant de Malacca que nous avons pris le même genre de bus que nous avions déjà utilisé lors de notre trajet Singapour-Malacca. Très confortable pour la longue route. Par contre, nous avons dû faire un changement de bus rendu à Kuala Lumpur pour continuer vers Cameron Highland. Cette journée a été longue en transport… Mais le plus difficile a été la dernière heure avant d’arriver sur place, je m’explique.

On va parler du mal des transports…

Cameron Highlands se situe dans les montagnes de la Malaisie à 3 heures de route de Kuala Lumpur. Le trajet pour s’y rendre se fait relativement bien, car il se fait sur de grandes autoroutes la majeure partie du temps. Les paysages de la Malaisie, pendant nos différents trajets, ressemblent à des palmiers… des palmiers et encore des palmiers. Souvent, ce sont des palmeraies utilisées pour l’huile de palme. (Ceci dit, je ne rentrerais pas dans ce débat pour le moment, ce sera une tout autre histoire). Plus on se rapproche des montagnes, plus l’air devient frais et moins pollué par les grandes villes. Après avoir fait quelques arrêts pour le petit coin et mangé une bouchée, on se prépare pour la dernière ligne droite pour notre destination finale : Tanah Rata.

On avait lu sur le sujet du trajet avant de partir, et on est bien heureux de ça, car on avait pris quelques précautions!  Comme la ville est en montagnes, les routes sont très mouvementées, et il y a énormément de gros virages serrés. On avait lu que beaucoup de gens qui avaient le mal des transports étaient malades pendant cette dernière heure. Je suis la première à être victime de ce genre de malaise. Pas trop pratique quand tu parcours le monde en train, bateau, moto, avion, train et bus… Mais on avait prévu le coup en achetant nos billets d’autobus et en choisissant les premiers sièges en arrière du chauffeur et en prenant des anti-nauséeux. Je vous avoue que c’était assez intense pour s’y rendre ! Merci à Pascal qui m’a fortement suggéré de mettre une alerte sur mon cellulaire pour me rappeler de prendre mes comprimées ! Vous allez voir un peu en visionnant la vidéo, même si je ne suis pas convaincu que ça puisse vraiment vous représenter à quel point ça brasse ! Moi pis le mal des transports je peux vous dire qu’ouf ! Pascal a bien géré avec de la gomme, il est fait fort mon P’tit nomade amoureux !

Donc le truc : réservez-vous des sièges le plus possible à l’avant, apportez-vous de l’eau et des pilules anti-nausée si vous êtes facilement incommodé par ce genre de voyage et tout ira bien, promis !

Enfin arrivé à la maison

Notre arrivée se fait à la pluie et au froid ! Vraiment gros contraste de température avec Malacca où il fessait vraiment très chaud et humide. Pour notre séjour ici en montagne on a décidé de louer sur expedia.ca une chambre d’hôtel à Tanah Rata, qui est la plus grande ville de Cameron Highlands.

La chambre est OK, mais très humide, comme probablement partout ailleurs. Le personnel est vraiment sympathique et ils nous attendaient à notre arrivée pour nous accueillir dans la bonne humeur, on l’a même surnommée avec affection Mlle Morning Sunshine l’une des employées. On saute dans la douche, et on va souper, car demain on a une grosse journée, il faut rentabiliser notre temps au max, car on passe seulement 3 jours ici !

Paradis de la randonnée

Comme Cameron Highlands est situé en montagne, je peux vous dire que ça en fait l’endroit parfait pour les amateurs de randonnées. Que ce soit pour les experts ou en famille il y en a pour tous les goûts. Donc le matin, après le déjeuner inclus, des simples toasts, on se prépare pour faire notre première randonnée ici. Il y a plusieurs pistes que vous pouvez faire ici sur place ou aux alentours dans la région. Pour savoir lesquels vous pouvez retrouver des cartes ou demander à votre hôte de vous conseiller. Nous, en tant que paresseux assumés, on a décidé de choisir la randonnée là plus près de la maison à pied, pour éviter de prendre un taxi, donc ce sera la trail Numéro 10… Méchant choix !!!

La randonnée numéro 10

Pour vous mettre en contexte, la journée d’avant il avait eu une grosse averse de pluie et, la journée d’avant, il y avait eu un marathon d’organiser en montagne pour rassembler des fonds. Les gens qui participaient à la course devaient faire soit 50 ou 100 km et les derniers kilomètres de cette course se fessaient dans le chemin que nous avions choisi.

Le trajet était déjà difficile du fait qu’il était trempé, « bouetteux » et complètement massacré par les trous laissés dans la boue par les empreintes de pied des coureurs qui y avaient passés là durant toute la nuit. On savait, car on nous l’avait dit, mais on s’est dit que ça ne devait pas être si pire que ça !!! Ben oui toé chose!

Vraiment, je pense que ça été dans ma plus difficile randonnée. Nous sommes loin d’être des athlètes olympiques et des Ironman, d’ailleurs vous avez tout notre respect et à chaque fois je m’en veux d’être lâche et de ne pas avoir l’envie de m’entraîner! Ça, c’est une autre histoire… Je dois aussi avouer que je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une pointe de jalousie quand j’ai vu une fille grimper la randonnée (car c’est littéralement de l’escalade que nous avons faite au travers des trous, des racines d’arbres immenses et des pentes raides) elle escaladait littéralement en robe, sans une goutte de sueur !!! Moi j’étais déjà tombé plus d’une fois, mes beaux souliers New balance gris et or étaient remplis de boue orangée et j’avais déjà un trou dans mes pantalons après avoir glissée sur une racine d’arbre mouillé et tombé !!! Enfin bref je manquais carrément de style et… d’endurance!

Rendu en haut, après avoir sué notre vie et après avoir radoté au moins 25 fois minimum à Pascal que je voulais virer de bord, on a atteint le sommet… La vue est superbe sur les montagnes et …un site en construction. Le temps que je reprenne mon souffle et retrouve mon ego, que j’avais perdu quelques parts dans la bouette, Pascal en a profité pour faire voler le drone. Quand est venu le temps de repartir, pas question de reprendre le même chemin…une autre excellente idée… On s’est donc rallongé de plus de 2 heures ! Mais on a fini par y arriver et on a vraiment passé un beau moment.

Tout ça pour dire qu’il y a plusieurs endroits où vous pouvez faire de la randonnée, si vous aimez ça vous serez choyée ici, car il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.

Prendre en considération qu’il pleut pratiquement à chaque fin de journée ici en montagne. Donc, prévoir vos activités en conséquence et des vêtements adéquats et, même si c’est très nuageux, portés de l’écran solaire, car le soleil est fort et traître.

On a eu la tête dans les nuages

Pour notre dernier jour complet à Cameron Highland, on a décidé aujourd’hui de prendre une excursion organisée par notre hôtel.  Départ à 8 :00 am avec un guide pour visiter les plantations de thé et la magnifique et mystérieuse Mossy forest !

On part tôt, à la pluie encore, pour se rendre au top de la montagne qui frôle les 666 mètres d’altitude. Le Mossy Forest porte son nom dû au fait de la mousse qu’on retrouve partout sur ses arbres et ses rochers. C’est vraiment magnifique comme endroit.

La compagnie avec laquelle nous avons réservé cette excursion était vraiment géniale et notre guide Sattu, en plus d’être beau comme un cœur, était drôle et vraiment intéressant. Il connaissait très bien son sujet et avait le tour de capter notre attention sur ses histoires. Avec lui nous avons beaucoup appris sur les plantes, leurs vertus et sur la faune de la région. On recommande fortement cette compagnie pour découvrir si c’est quelque chose qui vous intéresse lors de votre passage ici. Cliquez sur le lien pour avoir les infos de la compagnie : Cameron Secret.

   

Ensuite nous nous dirigeons pour découvrir les plantations de thé. Malheureusement, nous sommes lundi, et  la grande plantation de thé bien connue, BOH tea plantation, est fermé .Comme c’est impossible d’y aller la compagnie offre une autre option, une autre plantation moins connue, mais bien plus tranquille et aussi belle.

Notre super guide nous a expliqué les différences entre les sortes de thés et nous avons appris que le thé se fait en 3 étapes, c’est ce qui détermine le type de thé que nous consommerons. Oui, les paysages sont magnifiques, mais comprendre le fonctionnement derrière ce décor, l’histoire de la région ça permet d’autant plus d’apprécier notre visite.

On finit la visite par un arrêt dans un marché un peu adapté pour les touristes, mais c’est ici que nous nous sommes procuré le très bon thé de Cameron Highlands pour traîner avec nous dans nos valises.

Une bonne grosse demi-journée de complétée. On se dirige vers la maison, pour se changer et aller se promener un peu en ville pour notre dernière soirée. On a vraiment beaucoup apprécié cette journée.

Prix:  100 RM pour les 2 (environ 30 $ canadien ou 21 euros).

 

Fin du séjour ici

Notre séjour à Cameron Highlands nous a vraiment plus, il a d’ailleurs été un de nos endroits préférés ici en Malaisie. (Dans ce que nous avons visité)

Foodies.

Pour manger ici, nous avons trouvé qu’il y avait beaucoup de restos adaptés au touriste, ce que les Malaisiens appel le western food. La nourriture est moins locale, plus de type nord-américain ou européen, et surtout beaucoup plus cher. Une journée, nous avons mangé un burger végé avec des frites, à notre avis c’était trop cher pour ce que nous avions. Par contre, suite au conseil de notre guide lors de notre excursion, il nous a fortement suggéré d’aller manger dans les restos de food court pour les locaux.

L’endroit à première vue semble plutôt louche… disons que n’aurais probablement pas pensé arrêter ici pour y manger dans le début de notre tour du monde, mais on au final on a très bien manger pour un prix ridicule.

Celui où nous avons décidé d’arrêter est tenu par un couple de sourds et muets assez âgé, super sympa et souriant. Si nous avions découvert cet endroit avant, nous aurions sans aucun doute arrêté plus souvent ici pour manger. Je vous laisse les photos si jamais vous y passez. N’ayez pas peur… osez malgré les apparences c’est super bon et nous n’avons pas été malades !

Maintenant direction KL

On se dirige vers Kuala Lumpur pour y passer quelques jours le temps de découvrir la ville et, de prendre notre vol vers Bali, une destination que je chéris depuis le film mange, prie, aime! Trop hâte de vous en parler ! Pour le moment, revenons à KL, comme les locaux l’appellent affectueusement.

KL est une très grande ville, d’énormes buildings et beaucoup de trafic comme dans la plupart des grandes villes en Asie. Mais on va se laisser le temps de la découvrir avant de la juger.

Notre maison

Nous avons décidé de loger dans un énorme complexe de 4 immenses tours à condos/ appartements pour la durée de nos 5 nuits. Notre choix c’est arrêter ici, car l’emplacement est assez central, près d’un centre d’achat avec des food court (ici on mange beaucoup dans les centres d’achats, les restaurants sont peu cher et les choix assez variés) c’était également près d’un arrêt de métro et surtout sa piscine infinity sur le rooftop avec une vue imprenable sur la ville et les très symboliques Petronas tours rendait le tout pas mal agréable.

Cliquez ici pour les infos

  

KL et la découverte

KL ne nous a pas particulièrement charmés finalement… Une grande ville, beaucoup de bruit et de pollution. Par contre, nous avons tout de même rentabilisé notre temps et fait de belles visites.

La ville est reconnue pour sa diversité culturelle et les fameuses Batu Cave avec son immense statue dorée et ses petits singes voleurs de sacs ! Mais avant on visite la ville.

Je me suis fait chicaner

Une journée, on décide de partir se promener en ville dans le quartier chinois. On prend un GRAB (d’ailleurs si vous voyagez en Asie cette application reste un indispensable! (Utilise le code GRABNOMADEAMOUR pour obtenir ta première course gratuite) Le quartier possède une rue piétonnière animée par des tonnes de kiosques de revendeur d’Aliexpress et kiosques de street food. OK pour s’y promener l’ambiance dans ce genre d’endroit reste toujours spéciale, mais j’avoue que là, j’ai trouvé ça un peu beaucoup insistant et limite agressive… Même un monsieur m’a chicané assez sèchement pour ne pas avoir voulu acheter son truc en plastique… Moi tu me parles fort pis je me mets à pleurer comme une brebis… tu peux imaginer mon malaise en me fessant presque crier après dans une langue que je ne comprends pas ! Pascal a bien ri de moi, il est fait plus fort que moi là-dessus ! Après cet épisode, je n’osais plus rien regarder dans les kiosques ! Bon, j’en ris, mais quand même sur le coup ça m’a complètement chamboulé ! Pascal a regardé pour des montres, je vous suggère de couper le prix en 3 minimum. Ils sont fort, sur les prix assez élevés… au final on est reparti avec des sacs de fruits frais seulement et moi les yeux rougis ! Ne vous fiez pas à moi je suis hyper sensible là-dessus, je prends tout personnel… ils sont tellement habitués de voir des touristes qu’ils doivent également eux aussi être à bout et être moins patient avec nous… Dommages !!! Mais il faut quand même y aller pour l’ambiance, ça vaut le détour !

  

Après cette aventure, on était juste à côté d’un très beau temple hindou, le Sri Maha Mariamman Temple. Tu dois laisser tes chaussures à l’entrée dans le vestiaire et l’on te prête une tenue adéquate si nécessaires, sinon prévoir de vous couvrir les genoux. Pendant notre visite, il y avait une cérémonie, ça a rendu l’expérience encore plus spécial.

     

Des grottes à KL…oui c’est possible

En partant de la station de métro tout près de la maison on se dirige directement vers un lieu que nous étions impatients de visiter :  Batu Caves.

Un magnifique temple hindou, le plus grand temple hindou hors de l’Inde, située à 10 km environ de Kuala Lumpur. Ce qui en fait un lieu important de rassemblement pour les hindous de partout dans le monde. La superbe et grandiose statue dorée au bas des marches est haute de près de 43 mètres, elle est d’ailleurs la plus haute statue à l’effigie de Murugan au monde, un emblème très important dans la culture hindouiste. Je peux vous dire que c’est vraiment impressionnant et qu’elle s’admire de loin comme de proche.

     

Pour accéder aux différentes grottes (3 principales) vous devez monter près de 245 marches assez raides et surtout faire attention de bien surveiller vos sacs et vos lunettes pour ne pas vous les faire voler. Ici les singes ont envahi et on reprit leurs droits en envahissant  les escaliers et les alentours du temple et ils vous le feront savoir! Bien qu’ils soient mignons, il y a quelques codes de conduite à respecter pour ne pas avoir de mauvais souvenir ! Encore trop de touristes vivent dans un monde de pouliche !!! ALLLLOOOOOOO c’est un animal sauvage !!!! Soyez prudent en les côtoyant, respectez-les et ne les nourrissez pas… Ils développent de mauvaises habitudes et de l’agressivité envers les humains… Mais sinon, tant pis. À vos risques et péril !

Pendant la visite des temples, on n’a pas eu de chance, le site était totalement en travaux. Tous les temples à l’intérieur de la grotte étaient couverts de toiles pour les protéger pendant les travaux de peintures et de restaurations. Dommages, car les temples hindous sont magnifiques et colorés. Malgré tout, nous avons vraiment apprécié la visite et encore nous avons eu de la chance, il y avait une cérémonie dans un des temples que nous avons pu observer. Même s’ils sont tolérants envers les touristes, je répète que pour visiter les temples vous devez être convenablement vêtus… même s’il fait chaud ! ( Mise à jour 29 mars 2019. Le temple est magnifiquement peint et restauré avec ses couleurs éclatantes.)

Truc : On nous avait conseillé d’y aller soit très tôt en début de journée ou en fin de journée pour éviter la foule de touristes, ce que nous avons fait et vraiment on a apprécié. Nous avons pris le temps de monter les marches et de prendre de belles photos de singes sans les brusquer ou les nourrir …et de voir des trucs assez cocasses aussi. Ce n’est pas tout le monde qui lit des blogues avant de faire un voyage et de s’informer sur les choses à faire ou ne pas faire …dont traîner de la nourriture sur soi où il y a des singes!

Le retour en fin de journée dans le métro s’est bien déroulé, il était pratiquement vide. Si vous êtes une femme voyageant seule, vous avez également des wagons dans les métros juste pour vous. Autre chose, prendre note que l’horaire pour le métro pour Batu Cave est au 30 minutes et par la suite aux heures en fin de journée. Les billets s’achètent sur place dans des guichets automatiques ou bien dans un comptoir.

Prix du métro:  4RM pour l’aller (0,85 euro et 1,25$ canadien).

Si vous allez à KL ça vaut le détour promis ! Surtout, faites-nous confiance : Pas DE SAC DE PLASTIQUE sur vous et pas de NOURRITURE ! Ça vous évitera sans doute une mauvaise expérience… Profiter de ceux qui ne suivent pas les conseils à la place !

En résumé

Ça résume pas mal notre séjour ici à Kuala Lumpur.  Pascal et moi on s’entend tous les 2 pour dire qu’on l’a fait, mais sans plus… Nous avions préféré la vibe de Malacca, peut-être aussi, car nous avions eu la chance d’y rester plus longtemps et découvrir la vie derrière. Mais, si vous arrêter à Kuala Lumpur, prévoyez vos visites afin de découvrir ce qu’il y a faire et repartez vers d’autres destinations par la suite. Quelques jours vous suffiront.

Notre séjour en Malaisie a été trop court, nous ne pensions pas aimer autant la place pour y étirer notre voyage et pourtant nous aimerions y revenir pour découvrir les régions de Penang, les îles de Bornéo et même Tioman, ça m’a brisé le cœur de découvrir bien trop tard ! Encore là, une destination que nous aimerions bien revenir découvrir.

Donc pour un pays que nous n’avions pas prévu, la Malaisie a été une belle surprise. Maintenant direction Bali pour les prochaines semaines… mois… à suivre ! N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube et visionner la vidéo sur notre séjour dans cette partie de la Malaisie et l’album photo complet sur notre page Facebook.