Prendre l’avion avec son chien

Prendre l’avion avec son chien vers le Mexique. Il n’était pas question de partir sans Mlle Charlotte cette fois-ci alors on a dû tenir compte des exigences d’entrée de différents pays. Nous avons fait une liste de destination, et le Mexique était celle qui nous convenait le plus a différent niveau. L’accueil et la facilité de voyager avec notre chien en était une.

La première année

La première année, lors de nos débuts comme nomades en 2018, nous avons eu la chance immense d’avoir des amis de confiance qui ont pris soin de Mlle Charlotte. D’ailleurs, Mlle Charlotte a fait son opération grande séduction, car nos amis ont adopté une mini Mlle Charlotte trop cute ! Elle fait cet effet-là notre vieille Charlotte! On l’aime donc !

Comme nous avons reçu beaucoup de questions concernant le sujet, j’ai décidé de vous transmettre notre expérience et nos informations pour vous guider ! Car OUI c’est possible de voyager avec son chien en cabine et ce n’est pas si compliqué lorsque tu sais ! 

Le Mexique un choix naturel

Le Mexique a été un choix naturel quand est venu le temps de quitter le Québec pour nous y installer quelque temps. Pour y avoir été en 2019 lors d’un séjour de 2 mois les 3 ensembles, tout s’était bien déroulé. Les Mexicains ont eu un bel accueil pour notre boule de poils à 4 pattes et même chose cette année! Elle fait fureur depuis notre arrivée. Si vous avez envie de savoir notre itinéraire de roadtrip de 2019 au Mexique CLIQUE ICI.

Une voyageuse et aventurière

Une voyageuse et aventurière dans l’âme cette Miss Charlotte! Nous l’avons habituée à un jeune âge à faire des trucs avec nous dès que c’était possible. Comme du Kayak, de la planche à pagaie, du camping ou du bateau. Il faut dire que c’est un chien très calme qui dort 27 heures par jour! Ce n’est pas pour vous dire ! Lors de son baptême de l’air, en mars 2019, elle a fait ça comme une grande. Tellement que la dame assise dans notre rangée n’a jamais eu connaissance que nous avions un chien. Sachez que si lors du vol, une personne dans les rangées proches de vous est allergique, ce sera à vous de changer de place avec votre animal de compagnie et non l’inverse. Nous n’avons jamais vécu cette situation par contre. 

Les conditions d’entrée

Les conditions d’entrée au Mexique lors de notre séjour en mars 2019 ont changés en décembre de la même année.

Le gouvernement mexicain exigeait le vaccin de la rage, traitement antiparasitaire et un certificat de santé émis 10 jours avant la date du départ. De plus, ce document devait être traduit en 2 langues (anglais / espagnol) et imprimé sur le papier à en-tête de la clinique vétérinaire.

À quelques jours de notre départ

Cette année, à quelques jours de notre départ, nous nous sommes référés à 2 sites officiels pour nous préparer à entrer en règle au Mexique… Et ce n’était pas simple de trouver LA bonne info. Selon le site du gouvernement mexicain, les animaux de compagnies en provenance des États-Unis et du Canada ne seraient plus dans l’obligation de fournir de tels documents. Par contre, selon le site du gouvernement canadien, les mêmes formulaires et conditions de mai 2019 ne semblent pas avoir été mis à jour et semblent toujours exigés. Comment démêler le vrai du faux ?

On ne prendra pas de chance

On ne prendra pas la chance d’arriver au Mexique et de se faire « confisquer » Mlle Charlotte pour une quarantaine de quelques jours dans leurs locaux. Surtout avec la pandémie, on va mettre toutes les chances de notre côté.

Nous avons donc fait faire ce qui était exigé en 2019 c.à.d :

  • Vaccin antirabique (moins de 1 an)
  • Traitement préventif antiparasitaire interne et externe (moins de 6 mois)
  • Certificat de santé dix jours avant l’entrée au pays 

Nous avons ajouté à ça, un médicament préventif pour des parasites que nous allons lui donner par voie orale tous les mois. Nous en avons acheté pour 5 mois le temps de se trouver un vétérinaire sur place.

Le certificat de santé

En ce qui concerne le certificat de santé remis par le vétérinaire, il y a 2 façons de l’avoir. La plus simple est de le faire directement chez le vétérinaire de votre choix. Mais sachez que cette option ne semble pas évidente pour tous. En 2019, la vétérinaire avait été super gentille et elle avait pris le temps nécessaire pour bien le remplir, mais cette fois-ci, on semblait vraiment la déranger. Elle ne savait pas de quoi l’on parlait et n’avait aucun intérêt à ce qu’on lui explique. Elle voulait qu’on se déplace directement au bureau de l’ACIA (Agence canadienne d’inspection des aliments) à Montréal. En fin de compte, Pascal a dû expliquer clairement en insistant poliment afin d’avoir lesdits documents. Il s’est écoulé près de 1:30 avant d’avoir tout en main. 

Malgré la demande que j’avais exprimée lors de la prise de mon rendez-vous, en précisant nos besoins de certificat de voyage à l’étranger, on m’avait confirmé qu’il n’y avait aucun souci. Par expérience, je vous invite à valider avec votre clinique vétérinaire lors de la prise de votre rendez-vous afin que la demande soit bien comprise.  En même temps, je peux comprendre que ce n’est pas une demande qu’ils doivent recevoir régulièrement.

Voici le lien vers le document à imprimer pour le certificat de santé trilingue: CLIQUE ICI
Ou voici le modèle que le vétérinaire pourra imprimer avec son papier en-tête: CLIQUE ICI

Les documents signés

Assurez-vous d’avoir le document signé et imprimé sur le papier avec l’en-tête de la clinique. Si votre vétérinaire ne peut (ou ne veut) remplir tout ça, vous devrez vous rendre à Montréal ( ou un autre centre reconnu)  afin qu’un vétérinaire approuvé par ACIA s’en occupe. Un paquet de trouble si vous n’êtes pas de la région. 

Prix total de la visite chez notre vétérinaire incluant; le certificat, l’examen, les vaccins et autres médicaments: 276,87$

Compagnie aérienne – billet d’avion

La plupart des compagnies aérienne accepte les chiens (et chat), de petites tailles avec vous en cabines. *Certaines conditions s’appliquent. En tout premier lieux, valider avec eux par téléphone ou directement sur leur site internet.

Les restrictions

  • Il y aura une surcharge entre 40$ et 100$ (Air Canada est la plus chère selon nos recherches)
  • Vous n’aurez pas droit à un bagage à main de type Carry-on, seulement un petit sac à dos ou sac à main, car la cage transportant votre animal de compagnie fera office de bagage.
  • Vous ne pourrez être en first class et ni dans les sorties de secours. Je dois avouer que cette année, on aurait bien voulu payer plus cher pour se retrouver en classe affaire. La distanciation aurait été plus facile mais avec Mlle Charlotte, Air Transat n’accepte pas.

    Prix du billet d’avion pour Mlle Charlotte: 50$

À l’aéroport

Rendu à l’aéroport, les compagnies demandent préalablement d’arriver 3 heures en avance, question de faire votre check-in. Tout s’est bien déroulé pour nous les 2 fois. La douane canadienne ne demande aucun document pour quitter le pays, par contre, la compagnie aérienne valide que la cage soit conforme a leur exigence. Encore là, chaque compagnie a sa propre charte de grandeur en ce qui concerne les cages. Vous trouverez assez facilement cette information sur le site web de votre compagnie aérienne.

La cage

Évidemment, Miss Charlotte a dû rester dans sa cage durant toute la durée du vol. Après le décollage, J’ai mis la cage sur mes genoux. De cette façon, j’ai pu la flattée par l’ouverture de la petite fenêtre de sa cage. Tout a bien été durant la durée du vol de Montréal vers Cancun. Les compagnies ne suggèrent pas d’administrer un calmant à votre animal. Un vétérinaire pourra mieux vous expliquer pourquoi.

Arrivée au Mexique

Arrivée au Mexique, on doit se rendre au bureau de vérification des aliments et animaux de compagnies. Un agent des douanes validera vos documents et fera “possiblement” une photocopie pour vous laisser les originaux. On fait toujours des photocopies pour nous par mesure de sécurité. L’agente qui s’est occupée de nous a été gentille. D’abord, elle a examiné Mlle Charlotte afin de s’assurer qu’elle n’avait aucun signe de blessure ou autre problème de santé apparent. Ensuite, elle a désinfecté sa cage et sa couverture et nous a souhaité la bienvenue au Mexique.

Pet friendly

Avec notre expérience, ce ne sont pas tous les endroits qui sont Pet friendly au Mexique. À première vue, nous avons remarqué que les lieux très touristiques ne le sont pas. À titre d’exemple les lieux tels que les cenotes, les ruines ou les réserves naturelles, les Mascotas ne sont pas les bienvenus. Un peu comme au Canada avec certains lacs ou Parc nationaux où c’est impossible d’y aller avec son chien. La plupart des restaurants refusent l’entrée aux chiens. Par contre, en demandant gentiment, ils peuvent accepter qu’on profite de la terrasse le plus près de la rue. Dans le cas contraire, plusieurs endroits affichent leurs côtés Pet friendly avec fierté sous forme d’affiche.

Pascal et Mlle Charlotte dans un resto de Holbox au Mexique

À Mahahual, où nous sommes en ce moment, l’accueil pour notre boule de poils est très positif. Les chiens sont presque rois un peu partout. Mlle Charlotte peut profiter de la plage avec nous sans problème ici. Prenons le cas, par exemple de notre séjour à Puerto Morelos, où les chiens sont interdits pratiquement partout sur les plages. Évidemment, on ramasse les besoins de Mlle Charlotte dans de petits sacs en plastique biodégradables, question de garder l’endroit propre ! 

En espérant que cet article vous donne envie de voyager avec votre chien éventuellement ! 

Site de référence

Le consulat du Mexique : CLIQUE ICI ET ICI pour plus d’information. Prendre note que le site est en anglais et espagnol.

Le gouvernement du Canada : CLIQUE ICI